MÉMORIAL DES OFFICIERS DE MARINE

 

 

 

  DÉTROYAT Marie, André, Robert

Naissance : 08/01/1911 à Tours (Indre-et-Loire)
Entré en service : 01/10/1929
Origine : École navale

  Informations relatives au décès

Grade : Capitaine de corvette
Affectation : 1er Bataillon de fusiliers marins
Fonction : Commandant
Date : 21/06/1941     Age : 30 ans
Lieu : Mezzé (Syrie)

  Références :

Attestation de décès en service du 10 novembre 1941.
Avis de décès n°178 du 12 février 1942 établi par le service central du personnel des Forces navales françaises libres.
Fiche de renseignements n°171 des FNFL au Levant.


  MORT POUR LA FRANCE EN OPÉRATIONS

  Circonstances du décès

Après les durs combats de 1940 en mer du Nord auxquels il avait vaillamment pris part au commandement du Chasseur 5, le lieutenant de vaisseau Détroyat rejoignit l'Angleterre avec son bâtiment et le 13 juillet il rallia les Forces navales françaises libres. Après avoir recruté des volontaires parmi les marins emprisonnés depuis l'armistice dans les camps anglais, il créa le 1er Bataillon de fusiliers marins dont il fut nommé commandant et avec lequel il participa aux opérations en Afrique Équatoriale Française dès octobre 1940.
En avril 1941, le bataillon fut envoyé en Syrie où les Britanniques préparaient avec l'aide des forces gaullistes l'occupation du territoire que défendaient les forces françaises restées fidèles au Gouvernement de Vichy. Cette opération détermina entre Français des combats fratricides.
Dans la nuit du 21 au 22 juin, une patrouille du 1er BFM qui progressait en direction de Damas se heurta à une unité française et la fit prisonnière. Tandis que les tirs continuaient dans l'obscurité, le capitaine de corvette Détroyat qui cherchait à convaincre les prisonniers de rallier la France Libre s'écroula soudain, tué net par une balle qui avait été tirée dans son dos.
Ce drame illustre la totale incompréhension des Français entre eux, d'autant qu'à la fin des combats, la quasi-totalité des Français de Syrie obtinrent d'être rapatriés en métropole.


  Citations & Décorations

Par décret du 16 août 1944, le capitaine de corvette Detroyat a reçu la Croix de la Libération avec la citation suivante :
"Jeune officier énergique et plein d'allant. A rejoint les forces françaises libres dès juillet 1940. A formé en Angleterre un bataillon de fusiliers marins et a su communiquer à tous sa foi et son enthousiasme. A conduit son bataillon en Afrique où il a participé aux expéditions de Dakar et du Gabon. A été tué à Mezzé (Syrie) le 21 juin 1941 en circulant dans nos avant-postes pour y donner des ordres au cours d'un douloureux combat. Déjà cité au cours de la campagne de France."

Par décret du 27 août 1945, il a été nommé chevalier de la Légion d'honneur avec la citation suivante :
"Officier d'une valeur exceptionnelle et d'un courage légendaire. Créateur du premier bataillon de fusiliers marins, plein d'enthousiasme et de foi. Est mort glorieusement à Mezzé (Syrie) le 21 juin 1941."
Cette citation comporte l'attribution de la Croix de guerre avec palme.

Par décret du 16 janvier 1947 (JO du 19 janvier 1947), il a reçu la Médaille de la Résistance avec rosette.


           Avancement

01/10/1930    Asp.
01/10/1931    EV 2
01/10/1933    EV 1
05/02/1939    LV
15/08/1940    CC

        Brevets, Certificats

1935   Officier fusilier

        Commandements

1940  Chasseur 5 et Groupe de chasseurs de sous-marins  (LV)
1940  1er Bataillon de fusiliers marins  (CC)

           Affectations

1929-1930   École navale    Brest (Laninon)
1931-1932   Croiseur Jeanne d'Arc    École d\'application des enseignes de vaisseau
1932-1934   Aviso Vimy    Division navale du Levant / Beyrouth
1934-1935   École des fusiliers marins    Lorient
1935-1937   Croiseur Algérie    1ère Escadre / Toulon
1937-1940   Croiseur Primauguet    Forces navales d\'Extrême-Orient
1940   Chasseur 5 et Groupe de chasseurs de sous-marins    Dunkerque puis FNFL
1940-1941   1er Bataillon de fusiliers marins    Forces navales françaises libres


  Autres informations

Par ordre n° 1187 FMF / 3 du 24 mai 1940, le Chasseur 5 a reçu la citation suivante à l'ordre de l'armée de Mer :
"Le Chasseur 5 sous le commandement du lieutenant de vaisseau Détroyat a vaillamment pris part aux opérations en mer du Nord lors de l'invasion allemande en Belgique et en Hollande. Malgré une réaction ennemie puissante et acharnée qui a causé des pertes sévères, a fait preuve d'une magnifique énergie et d'un complet mépris du danger en participant d'une manière très active et très efficace aux opérations poursuivies en mer du Nord et Manche orientale, pour soutenir l'action des forces terrestres."
Cette citation comporte l'attribution de la Croix de guerre avec palme.

Par ordre n° 1213 FMF / 3 du 29 mai 1940, le Chasseur 5 a reçu la citation suivante à l'ordre de l'armée de Mer :
"Le Chasseur 5, sous le commandement du lieutenant de vaisseau Détroyat a, le 23 mai 1940, sous un violent bombardement exécuté par 34 avions ennemis, accosté un torpilleur en feu pour sauver le personnel de ce bâtiment."
Cette citation comporte l'attribution de la Croix de guerre avec palme.

Une corvette puis un escorteur ont porté le nom de Commandant Détroyat.


Réf. SHM :  909/15


Date de mise à jour de la fiche :  18/04/2016


Précédent      dans la même période       Suivant